Contact avec les compagnons d’infortune

Contact avec les compagnons d’infortune

En dehors des soins que nous prodiguons en interne, le contact avec les compagnons d’infortune fait également partie du soutien psychosocial.

Notre but

La revalidation physique et mentale est primordiale après les soins postopératoires. Et le contact avec d’autres patients ne vient pas toujours en première place. A la suite de rencontres et de workshops organisés lors des camps thermales à Spa, il ya eu des contacts spontanés.Nous encourageons aussi les endroits de rencontre lors des trajets de revalidation. De telle manière que vous, patients, vous ayez plus de temps pour les uns et les autres, au dela des brèves rencontres avant ou après vos traitements au sein d’ Oscare. Tout ceci a donné naissance aux contacts informels que nous avons appelé “Au Coin du Feu” La revalidation physique et mentale est primordiale après les soins postopératoires. Et le contact avec d’autres patients ne vient pas toujours en première place. A la suite de rencontres et de workshops organisés lors des camps thermales à Spa, il ya eu des contacts spontanés.Nous encourageons aussi les endroits de rencontre lors des trajets de revalidation. De telle manière que vous, patients, vous ayez plus de temps pour les uns et les autres, au dela des brèves rencontres avant ou après vos traitements au sein d’ Oscare. Tout ceci a donné naissance aux contacts informels que nous avons appelé “Au Coin du Feu »  (‘tPraat(v)uurtje).

Le contact avec les compagnons d’infortune se construit au sein d’une organisation Au départ cela commence avec un expert en la matière. En collaboration avec celui-ci, les patients organisent un programme d’activités.   Le contact avec les compagnons d’infortune se construit au sein d’une organisation Au départ cela commence avec un expert en la matière. En collaboration avec celui-ci, les patients organisent un programme d’activités.

Avec “Au Coin du Feu” à raison de 4 fois par an, nous voulons offrir à nos patients la possibilité de rencontrer d’autres compagnons d’infortune. Tous les patients avec brûlures et les patients avec cicatrices sont invités. C’est l’occasion d’échanger des expériences et de donner quelques conseils. Il n’est pas dans nos intentions de d’organiser des sessions de groupes thérapeutiques, mais cela pourrait également faire partie des activités.

Communiquer et questionner ceux qui sont plus avancés dans leur processus de revalidation (ou au même point) peut déjà être en soi très bénéfique.

  • rassembler les patients avec cicatrices et brûlures
  • donner des informations
  • encourager les rencontres avec les compagnons d’infortune
  • ccompagnement des patients après leur séjour en hôpital.
  • organisation d’activités pour l’amélioration de l’intégration dans la vie sociale.
  • l’entraide
  • organiser un groupe de rencontre à l’hôpital avec d’autres grands-brûlés (et leur famille) pour discuter avec ceux qui ont subi la même chose.
  • pour le simple plaisir d’être ensemble…!

Qui est Qui?

Les activités sont organisées par une équipe de patients et de spécialistes du monde des grands-brûlés sur base de volontariat.

Avez-vous envie d’organiser quelque chose? Ecrivez-nous à praatvuurtje@oscare.be

Qui:

  • Jan Van Bastelaere ex-patient
  • Katrien Verhoeven psychologue Oscare
  • Koen Maertens directeur Oscare
  • Dr. C. Lafaire chef de chirurgie Centre Grands-Brûlés  ZNA Stuivenberg
  • Dr. De Cuyper chirurgien Centre Grands-Brûlés ZNA Stuivenberg
  • Tina Visser coordinatrice de soins

Vous désirez nous contacter?

Oscare Van Roiestraat 18 B-2170 Merksem +32 (0)3 640 10 80

ZNA Brandwondencentrum Stuivenberg Lange Beeldekensstraat 267 B-2060 Antwerpen +32 (0)3 217 75 95

Liens utiles

Centres des Grands-Brûlés – Belgique

Associations des Grands-Brûlés – Belgique 

Centres des Grands-Brûlés – Etranger