Kinésithérapie et traitement des cicatrices

Kinésithérapie et traitement des cicatrices

Après la sortie de l’hôpital la guérison des brûlures et des cicatrices commence vraiment. La physiothérapie joue un rôle majeur dans le suivi du patient.

Oscare propose une équipe spécialisée de 5 kinésithérapeutes. Au-delà de la physiothérapie traditionnelle ils appliquent des techniques récemment mises au point. Voici un aperçu des traitements proposés:

Mobilisation

Les cicatrices peuvent causer des tiraillements douloureux de la peau et des chatouillements. Dans les cas graves les brûlures laissent une malformation d’un membre ou plusieurs membres. Il est donc impératif que le physiothérapeute travaille sur la mobilité et la posture. Il est également important de préparer le patient à son retour à la vie sociale et professionnelle. Pour une remise en forme physique le patient bénéficie d’un matériel des plus performant.

Kinéplastie

L’apparence de la cicatrice est déterminée par l’épaisseur (hypertrophie) et la tension de la peau (rétraction de la peau, rides). Ces deux paramètres peuvent être sensiblement améliorés par la kinéplastie, une technique récente que pratiquement trente physiothérapeutes en Belgique. Cette technique doit être appliquée à partir de la troisième semaine après la chirurgie jusqu’à la guérison complète de la cicatrice.

Mobilisation par aspiration  

Le travail manuel sur la cicatrice ne sera pas suffisant. La peau sera donc mobilisée par une technique mécanique d’aspiration (endermologie).


Vous souhaitez plus d’informations ou vous souhaitez prendre rendez-vous? Veuillez contacter Peter Moortgat, physiothérapeute coordinateur par téléphone +32 477 291 254 ou par mail peter.moortgat@oscare.be sur notre numéro général +32 3 640 10 80 ou via notre formulaire de contact